Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lolita - Vladimir Nabokov

par myopenbook

publié dans Classique

Lolita-de-Nabokov.jpg

♥ Mention Coup de Coeur

 

 

Par où commencer... j'aurais tellement de choses à dire à propos de ce bouquin et en même temps j'aurais envie de dire : "Lis-le et vois".

Déjà je pense qu'il est important de ne pas ouvrir ce livre à n'importe quel âge, ou dans tous les cas ce livre n'est pas à mettre entre les mains de toutes les sensibilités, finalement l'âge importe peu quand on parle de sensibilité...


 

Alors oui je pourrais vous faire un piètre résumé...

... en vous disant...


 

***SPOILER***

 

 

« c'est l'histoire d'un mec,

eh bah il est pédophile t'as vu,

Humbert Humbert qu'il s'appelle,

et bah cet enculé il kiffe une pauv' gamine de quoi 11ans, 12ans, pas plus

et il va jusqu'à épouser la pauv' mère de la gamine juste pour pouvoir se rapprocher d'elle

après il la kidnappe.

ouai le bouquin il est pas mal tordu et merdique »

 

alors qu'en fait, cet enculé c'est vrai qu'il est en kiffe sur cette gamine mais c'qui est vrai aussi c'est que toi, en tant que lecteur, t'es de son côté ! Tu te retrouves du côté du vice et par la délicatesse et la sublime plume de Nabokov... t'es très bien où tu es.

Et Lolita... ben une pauv' gamine peut-être mais pas que...

... dans les yeux d'Humbert Humbert Lolita est une fée, toute droit sortie d'un monde imaginaire, d'une beauté et d'une sensualité inégalable... dans nos yeux... Lolita est une vrai petite peste de 11ans, qui mâche son chewing-gum négligemment, finalement une gosse ordinaire, un peu pataude et qui pourtant... nous laisse perplexe... par ses réactions, par son attitude, par ses décisions.

Tantôt enfant, tantôt femme, tantôt diablesse, Lolita ne laisse pas indifférent.


 

Donc pour ce qui est du "merdique" je suis pas d'accord, vous l'aurez compris puisque pour moi c'est du grand art sur bien des plans mais pour ce qui est du "tordu"... je dirais : OUI

pourquoi pas : tordu oui mais tordu comme quelque chose de joliment tordu,

tordu comme les branches de lierre qui grimpent , qui grimpent le long des maisons de campagne,

tordu comme le fer forgé des lampadaires du centre ville, en pleine nuit quand il fait froid et qu'y a pas un chat,

ou tordu comme un homme différent qui tombe amoureux de l'idée qu'il se fait du Beau, qui tombe amoureux de la mauvaise personne, qui ne s'en excuse pas vraiment, mais qui reste pour nous un personnage inoubliable et d'une passion follement attendrissante,

d'une passion qui nous dépasse,

d'une passion qui le dépasse mais qui pourtant,

emporte notre cœur et notre tête avec elle.


 

Une seule chose à vous dire, ouvrez-le et plongez vous dans ce livre

rempli d'émotions contradictoires :

rempli de douceur et de violence,

rempli de sucré et de salé,

rempli de bonheur et de désespoir,

rempli d'amour et de haine,

envers l'auteur, envers nous-même, envers la victime ou envers celui qui devrait être le méchant mais qui finalement ne l'est pas assez.

 

 

Un tourbillon dans votre tête,

Une tornade entre vos mains,


 

Un déchirement entre Beauté, Morale, Poésie et Raison.


 

Dans tous les cas si vous êtes de ceux qui aime le Beau : voici un livre qui ne vous laissera pas le posséder, qui vous laissera des images troubles dans la tête, qui vous fera réfléchir éternellement, un livre qui ne se laisse pas apprivoiser et qu'on ne pourra finalement jamais mettre de côté.

 

 

Résumé éditeur :

 

" Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois reprises, contre les dents. Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante-six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l'école. Elle était Dolorès sur les pointillés. Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "

 

 

Ma Note :

 

5/5 vous l'aurez compris...

Commenter cet article